Le contrôle technique avec un pare-brise impacté, quelles conséquences ?

Le contrôle technique automobile est un examen obligatoire de sécurité. Pour ne pas faire une contre-visite, il est important de veiller à vérifier tout le véhicule. Contrairement aux idées reçus, l’état du pare-brise est indispensable lors de cette procédure. Parfois, ce dernier peut présenter une altération, une fissure ou un impact. Puisqu’il nuit à la sécurité du conducteur à celle des passagers, la meilleure solution est d’effectuer la réparation ou le remplacement en amont. Ci-dessous, nous vous expliquons les cas où une contre-visite peut se produire.

Le contrôle technique concernant le pare-brise

Le premier contrôle technique d’un véhicule se fait dans les 6 mois avant le 4ème anniversaire de la mise en circulation. En effet, cela coïncide avec la date qui se trouve sur votre carte grise. Une fois cela est fait, vous devez réitérer tous les 2 ans. Ceci étant dit, il faut savoir que le contrôle technique comporte la vérification de 124 points. Tu peux faire cet examen à travers le conseiller de ce site et ça concerne notamment le klaxon, les feux, les pneus, les freins et le pare-brise. Du fait de son importance, le vitrage ne doit présenter aucun danger qui peut provoquer des accidents sur la route. Pour cela, certaines règles sont à respecter absolument pour réussir votre contrôle technique. Dans le cas où l’état du pare-brise n’est pas conforme aux normes, une contre-visite vous sera livrée. Pour un diagnostic, une réparation ou un changement de pare-brise, n’hésitez pas à consulter ce site.

Un pare-brise fissure ne passe pas le contrôle technique

Lorsqu’un pare-brise présente une fissure qui déborde un cercle de 30 cm de long et 2 cm de diamètre ne passe pas le contrôle technique. Ce motif de contre-visite se fera automatiquement de manière à lutter contre le manque de visibilité engendrer par celle-ci. Et ce, essentiellement lorsque l’impact se positionne sur la zone de visibilité du conducteur. Cette défaillance majeure doit obligatoirement être traitée préalablement par un expert. Dans le cas où l’impact dépasser 5 cm et se situe dans la trajectoire des essuie-glaces, votre véhicule pourra même ne plus circuler. On parle ici de défaillance critique. Raison de plus pour faire la réparation ou le changement de votre pare-brise rapidement avant de passer le contrôle technique.

Leave A Comment